Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.
J'accepte Je refuse En savoir plus
Les événements de votre ville ont été pré-sélectionnés. Vous pouvez afficher les autres manifestations de votre département en utilisant les filtres ci-dessous.
Aucun événement dans votre ville pour ce mois, vous pouvez néanmoins consulter les manifestations de votre département ci-dessous.
Evénements du mois complet
Evénements pour le MOIS de Novembre 2018 dans le département « Pyrénées-Orientales » :
3 résultat(s)
Filter par ville :  Filtrer par type :
du
01
au
04
Publié par : Sylviabeder
Date de début : 30/06/2018
Date de fin : 04/11/2018
Descriptif :
Au Musée d’art moderne de Céret Du 30 juin au 4 novembre 2018 Najia Mehadji expose La trace et le souffle A partir du 30 juin 2018, le Musée d’art moderne de Céret présente l’exposition « La trace et le souffle » une rétrospective de l’œuvre de l'artiste Najia Mehadji. L’exposition permettra d’embrasser l’ensemble du parcours de l’artiste franco-marocaine, et de suivre son cheminement artistique entre Orient et Occident, entre recherche picturale et symbolique. L’exposition réunira une cinquantaine de toiles, provenant de collections publiques et privées, et une centaine d’œuvres graphiques. En contrepoint, des œuvres historiques, provenant notamment du musée d’Orsay, de l’Institut du monde arabe et du musée des Arts décoratifs, souligneront l’universalité des sources d’inspiration de l’artiste. « Cette exposition au Musée d’art moderne de Céret est très importante pour moi car elle représente une étape signifiante qui montre que le chaos intérieur a été surmonté, pour suivre une trace, un souffle qui sont mes guides. Il y a une petite musique qui résonne comme un refrain au long de mes œuvres. » explique l’artiste. Najia Mehadji, Spring Dance, 2011 Acrylique sur toile, 200 x 270 cm, collection privée, © Jean-Louis Losi, © Adagp, Paris 2018 Najia Mehadji vit et travaille entre Paris et Essaouira. Elle puise dans sa double culture des thèmes choisis pour leur universalité et leur symbolique : l’architecture de la coupole qui unit les cultures, les fleurs de pivoine et de grenade, la danse des derviches ou plus récemment des Gnaouas pour la tradition orientale, le mouvement des drapés du Greco, de la danse de Loïe Fuller, de la Valse de Camille Claudel pour le versant occidental. Drapé (d'après "La Valse" de Camille Claudel), 2015 Acrylique sur toile, 167 x 145 cm, Collection privée, © Jean-louis Losi, © Adagp, Paris 2018 « Au cœur de l’œuvre de Najia Mehadji : le corps, l’éros et la mystique. Chez elle, tout acte graphique ou pictural s’enracine d’abord et avant tout dans la dynamique du corps dans ce qu’il a de plus vivant et d’animé de pulsion désirante, de plus concrètement ancré dans l’ici et maintenant du sensible, mais qui demeure sans cesse tendu vers l’ailleurs, vers l’univers suprasensible. En effet, c’est toujours à partir de son propre corps agissant sur des supports matériels, papier ou toile, que l’artiste fait naître ses créations à portée spirituelle. » Mohamed Rachdi (Artiste plasticien et commissaire d'expositions) Ces motifs abstraits, arabesques, enroulements, volutes se déploient au pastel ou à l’huile sur des tableaux de grands formats, réalisés selon une gestuelle à la fois libre et parfaitement maîtrisée, composant une oeuvre s’imposant par sa présence sensible et spirituelle. Najia Mehadji utilise des médiums aussi divers que la sanguine, la craie, la gouache, l’aquarelle, le graphite, la peinture acrylique ou encore le stick à l’huile. Elle emploie des papiers de différents formats et pratique également le mode du collage. Trois registres thématiques parcourent l’œuvre de l’artiste, qu’elle a développés au gré de ses pérégrinations artistiques : le géométrique, le végétal et le corporel, mais elle aime à se définir à travers une ligne continue, qui poursuit sa mélodie d’une création à l’autre. « Si, d’aventure, l’on cherchait à citer – parmi quelques autres - le nom propre d’une artiste contemporaine qui symbolise l’union entre l’Orient et l’Occident, c’est celui de Najia Mehadji. Franco-marocaine ou Maroco-française, née en 1950, ayant vécu son enfance et son adolescence à Paris, séjournant régulièrement à Fès dont sa famille est originaire, diplômée de l’université Paris I où elle a soutenu en 1973 son mémoire sur Paul Cézanne, diplômée de l’Ecole des Beaux-arts de Paris, elle expose dès les années 80 dans des galeries parisiennes et, à partir de 1985, décide de partager sa vie entre son atelier de Paris et celui du Maroc - près d’Essaouira, dans le pays Haha, dans un douar où elle a aménagé un ryad traditionnel. » Pascal Amel (in Monographie de Najia Mehadji, Editions Somogy 2014) Nathalie Gallissot, directrice du Musée d’art moderne de Céret, qui connaît l’œuvre de l’artiste depuis son exposition au musée des beaux-arts de Caen et pour l’avoir invitée lors d’une exposition collective en 2014, explique son choix d'une exposition rétrospective : « c’est pour moi une grande joie de réaliser la première rétrospective en France de Najia Mehadji, qui montre la trajectoire de 30 ans d’une femme artiste, qui sans discontinuer poursuit son œuvre qui trace ‘une ligne de vie’. L’œuvre de Najia témoigne d’une recherche à la fois matérielle et spirituelle rare dans l’art contemporain, et s’inscrit dans l’intérêt du Musée d’art moderne de Céret pour les artistes des cultures méditerranéennes. » L’exposition du Musée d’art moderne de Céret, du 30 juin au 4 novembre est donc un rendez- vous important pour apprécier la vitalité artistique qui anime Najia Mehadji, le parcours singulier d’une artiste femme ayant construit son œuvre en toute liberté et indépendance. Un film sur l'artiste sera réalisé par Brigitte Huault-Delannoy et présenté dans l'exposition. Avant ce rendez- vous, on pourra voir les œuvres de l’artiste à la Philharmonie de Paris, à partir du 6 avril dans le cadre de l’exposition AL MUSIQA, qui se terminera le 9 aout 2018. Najia Mehadji, Fleur de Grenade (Série Floral), 09 et 10/12/2002, 20 et 21/01/2003, craie sanguine sur papier, 121 x 80 cm, Paris, Centre Pompidou, Musée national d’art moderne/Centre de création industrielle, © Centre Pompidou, MNAM-CCI/Dist. Dist. RMN-Grand Palais / Philippe Migeat © Adagp, Paris, 2018 Catalogue d'exposition coédité par les Editions d'art Somogy. Textes de Pascal Amel, Christine Buci-Glucksmann, Nathalie Gallissot et Mohamed Rachdi. Informations pratiques & Contacts Musée d'art moderne de Céret Etablissement Public de Coopération Culturelle www.musee-ceret.com www.musee-ceret-expo.com T (33) 04 68 87 27 76 Horaires d’ouverture : Du 1er juillet au 30 septembre : ouvert tous les jours de 10 h à 19 h. À partir du 1er octobre : ouvert tous les jours de 10 h à 17 h, fermé le lundi Relations presse Agence Communication Culture Sylvia Beder Tél : +33(0)1 42 18 09 42 sylvia@sylviabeder.com Béatrice Martini Tél : +33(0)1 43 20 51 07 sbc@sylviabeder.com Julie Chateignon Assistante principale de conservation et de communication Tél : +33(0)4 68 87 27 76 julie.chateignon@musee-ceret.com
Céret
du
01
au
04
Saint-André
Famille - enfants
Publié par : Ferme66
Date de début : 20/10/2018
Date de fin : 04/11/2018
Descriptif :
L’évènement tant attendu « La Fête de la Citrouille » se rapproche à grands pas pour les vacances d’octobre. Du Samedi 21 Octobre au Dimanche 05 Novembre, venez partager un moment agréable en famille. Ne manquez pas ce rendez-vous d’automne ! Venez-vous amusez à creuser des citrouilles et vous promener dans notre Ferme décorée aux couleurs de la saison. Les enfants pourront rapporter leurs citrouilles pour décorer le jardin ou récoltez des bonbons. Bonne humeur et créativité seront au rendez-vous. Atelier à réserver à l’accueil de la ferme à 14h30 et 15h30 (sous réserve de participants). Prix d’entrée habituel + 2 euros en supplément par enfant pour l’atelier. Après l’atelier citrouille , et afin de profiter de cette belle arrière-saison, des plaisirs et saveurs de l'automne, la ferme de découverte organise les Castanyades tous les jours à partir de 17H00 Chaque enfant recevra 150 g de châtaignes qu'il fera griller (sous la supervision de ses parents) et pourra les déguster en famille.
14H30
Saint-André
du
24
au
25
Montescot
Animation
Publié par : Django
Date de début : 24/11/2018
Date de fin : 25/11/2018
Descriptif :
Karaoké Montescot en fête Organise le samedi 24 novembre à partir de 19h30 une soirée dîner, Karaoké Animé par le groupe BORSALINO Concours du meilleur chanteur Dîner 15 € Entrée ,plat ,dessert ,apéritif,vin et café compris Inscriptions souhaitées pour le 17 novembre au plus tard Venez nombreux en famille ou entre amis Ambiance garantie Informations et réservations 06 26 26 36 14 ou 07 71 20 80 94 Ou chez Henri boucherie du village
19h30
15 €
Montescot
Evénements de l'année complète
Evénements pour l'ANNEE 2018 dans le département « Pyrénées-Orientales » :
34 résultat(s)
Filter par ville :  Filtrer par type :
Janvier
du
1
au
06
Perpignan
Théâtre
Publié par : labar
Date de début : 22/12/2017
Date de fin : 06/01/2018
Descriptif :
A La Boite à Rire 113 route de Torreilles 66000 Perpignan. tous les soirs à 21h00. a noter : Les soirées réveillons ! 24 décembre séances à 18h00 / 20h00 et 22h00 avec Champagne assiette de mignardises salées et sucrées et un petit cadeau pour tous les spectateurs. 31 décembre séances à 18h00 / 20h00 / 22h00 et 23h59 avec Champagne assiette de mignardises salées et sucrées et un petit cadeau pour tous les spectateurs. Nadège et Max viennent de réaliser le rêve de leur vie ... devenir propriétaire ! C'est donc plein de confiance dans l'avenir qu'ils emménagent dans leur petit nid douillet Rue du Paradis ! Nadège en est persuadée c'est un signe, et bien que sa relation avec Max est été un peu chaotique ces derniers temps elle est bien décidée à reprendre les choses en mains et à retrouver la flamme qui va les mener au septième ciel ! Tout irait pour le mieux dans le meilleur des mondes si leur "gentil" nouveau voisin Eusèbe Dutru n'avait pas décidé de leur pourrir l'existence ! Entre incruste, mesquinerie et mensonge la vie rue du Paradis n'a vraiment rien d'un long fleuve tranquille ! Situations épiques, répliques meurtrières vont mettre vos zygomatiques à l'épreuve mais une chose est sure, en sortant du spectacle vous vous demanderez si vous connaissez vraiment votre voisin ! Réservation : 06 60 27 40 36
21h
15 €
Perpignan
du
1
au
06
Perpignan
Théâtre
Publié par : labar
Date de début : 26/12/2017
Date de fin : 06/01/2018
Descriptif :
Spectacle pour enfant pour les 3 à 10 ans. Tous les jours à 15h30 sauf le 31 décembre et le 1er janvier à La Boite à Rire 113 route de Torreilles 66000 Perpignan. Cette année, le Père Noël ne veut pas distribuer de cadeaux ! Car un petit garçon curieux casse tous ses jouets pour savoir comment ils sont construits ! Heureusement, la nièce du Père Noël, Lutina et Tréfut (génial-inventeur-de-génie) arrivent à la rescousse. Aidés de quelques spectateurs intrépides, ils réalisent de supers expériences scientifiques et fabriquent des objets rigolos et originaux pour les enfants. Réussiront-ils à faire changer d’avis le Père Noël ? Voudra-t-il quand même aller distribuer les cadeaux par milliers ? Noël sera-t-il sauvé ? C'est un spectacle interactif au cours duquel des expériences ludiques sont réalisées : certains enfants montent sur scène afin d'aider les "scientificomédiens" dans leurs manipulations. Ainsi, les jeunes spectateurs s’approprient les expériences qu’ils considèrent à leur portée. Réservation : 06 60 27 40 36
15h30
8 €
Perpignan
Dim
07
Publié par : Palais des Fêtes de Rivesaltes
Date de début : 07/01/2018
Descriptif :
Résumé : « Les violons du monde » est un programme d’enseignement proposé par le CRR à ses élèves qui vise à élargir l’horizon musical des musiciens qui le souhaitent. Christian Rouquie, professeur de violons au CRR vous propose le groupe de musique Irlandaise « Fiddle &Co », composé d’une vingtaine de musiciens. Le programme se compose d’airs traditionnels irlandais : reels, jigs, horpipes, ballades, musique de film, chansons… avec une incursion dans la musique américaine pour illustrer l’importante migration du peuple irlandais au XIXème siècle. Vous retrouverez: Violonistes, flûtistes jouant le Tin whistle traditionnel, guitaristes, accordéoniste, joueur de Bodhran, et percussion irlandaise traditionnelle. Parole d’artiste : « Les Violons du Monde est né d’un constat : certains élèves -musiciens délaissent leur instrument après avoir quitté le CRR ! De ce constat est né l’idée d’élargir leur horizon musical par la connaissance et la pratique d’autres musiques, l’utilisation inhabituelle de leur instrument (style et technique), la découverte d’instruments méconnus. » C. ROUQUIE, professeur au Conservatoire à Rayonnement Régional de Musique
15h00
Rivesaltes
Ven
12
Publié par : Palais des Fêtes de Rivesaltes
Date de début : 12/01/2018
Descriptif :
André Aurengo, polytechnicien, docteur en médecine, docteur ès sciences physiques, ancien chef du service de médecine nucléaire (Paris), professeur de biophysique et médecine nucléaire, membre de l’Académie nationale de médecine, président du Conseil médical d’EDF et conseiller du Haut-commissaire du CEA. À l'orée du XXème siècle, la physique semble avoir livré tous ses secrets... quand trois chercheurs révèlent un monde nouveau dont l'exploration est loin d'être terminée : partir de la découverte par Henri Becquerel des rayons uraniques, dont la nature sera élucidée par Pierre et Marie Curie, naît la radioactivité... et ce mot, inventé par Marie Curie, va bouleverser notre conception du monde et changer le cours de nos vies grâce à d'innombrables applications à la fois industrielles, médicales et militaires.
18h30
Rivesaltes
Dim
14
Rivesaltes
Famille - enfants
Publié par : Palais des Fêtes de Rivesaltes
Date de début : 14/01/2018
Descriptif :
Conte immersif Résumé : C’est un petit garçon qui regarde la mer… Il a envie de franchir le pas… Il se dit : “Quand je pense qu’il suffit d’un tout petit bateau pour ouvrir une route au milieu des flots !”. Accompagné par Mario, sa poupée tout droit sortie d’un jeu vidéo, il décide de partir, bien décidé à traverser les océans. Le Cap Horn, les aurores boréales, la Patagonie tout est à portée de voile… C’est un petit garçon qui rêve aux jaillissements d’écume, aux îles mystérieuses, aux dauphins et aux baleines, aux épreuves qui feront de lui un homme libre. Ça sera difficile, c’est sûr, mais ça en vaut la peine conclue-t-il dans sa tête… Ensemble, nous accompagnerons cet homme solitaire s’aventurant en mer et nous le suivrons au fil de ses péripéties… Réalisation : Texte et mise en scène : Olivier Labiche Assistant à la mise en scène : Marie Maurent Jeu : Benoit Saladino ou Julien Assemat & Olivier Labiche Scénographie numérique : Nicolas Crespo Scénographie : Dominique Raynal Musique : Collectif Rd’évolutionNote de la troupe Graphisme : Frédérique Dupuis Communication et production : Céline Boudet On en parle : «Le public ressortira du spectacle en se disant « J’ai vu la mer ». Pour immerger complètement le spectateur dans l’univers, nous investissons les nouvelles technologies scéniques : vidéo, effets sonores et visuels, projection, gopro, système à bascule circassien (mât culbuto), création d’odeurs… » Compagnie Chaotik Théâtre
16h00
Rivesaltes
Dim
21
Publié par : Palais des Fêtes de Rivesaltes
Date de début : 21/01/2018
Descriptif :
Muriel Perpigna Falzon est née à Perpignan, elle débute la musique par des cours particuliers de chant classique et baroque dès l'âge de 13 ans, puis parfait sa formation en solfège et en chant au Conservatoire de Perpignan. Après avoir fait ses classes dans diverses formations de jazz, baroque ou encore gospel, elle développe aujourd'hui naturellement un répertoire en catalan. Les arrangements de Sébastien Falzon donnent une nouvelle couleur, et valorisent la llengua d’aqui. De Lluis Llach à la « Santa Espina » en passant par des chansons traditionnelles catalanes, le trio explore le territoire catalan, du nord au sud, à travers les époques du chant du quotidien au chant de revendication ! Arrangements et piano : Sébastien Falzon Voix : Muriel Perpigna Falzon Percussions : Lionel Martinez Au programme : El testament d’Amèlia (Enric Morera) La balanguera (Joan Alcover) Venim del Nord, Venim del Sud (Lluis Llach) T’estimo (Lluis Llach) Els segadors (Emili Guanyavent / Francesc Vives) L’emigrant (Jacint Verdaguer/ Amadeo Vives) Et bien d’autres…
17h00
Rivesaltes
Dim
28
Publié par : Palais des Fêtes de Rivesaltes
Date de début : 28/01/2018
Descriptif :
Résumé : Après avoir fait swinguer Carmen, le groupe vocal Y’a d’la Voix revient, porté par les rythmes jazzy de notre chanteur le plus swing, Claude Nougaro. Sous la direction de Laurence Siband, il présente, avec « De Toulouse à Nougayork », un spectacle qui, en chansons et en textes, fait revivre les grands moments d’une carrière exceptionnelle jalonnée de succès. De « L’Irlandaise » à « Bidonville », quatorze chansons harmonisées par Pierre-Gérard Verny accompagnent Nougaro dans son « parcours du cœur battant » qu’illustrent aussi, à partir de ses poèmes et interviews, des intermèdes théâtraux joués par les choristes eux-mêmes et mis en scène par Corinne Claude. La participation de membres du groupe « Signenchanté » traduisant en langue des signes plusieurs chansons, apporte un supplément d’émotion et de grâce à ce spectacle qui aspire à mettre des fourmis dans les jambes et du soleil dans les cœurs. Réalisation : Direction artistique : Laurence Siband Arrangement : Pierre Gerard Verny Mise en scène : Corinne Claude Vingt-sept artistes
17h00
Rivesaltes
Février
Ven
02
Publié par : Palais des Fêtes de Rivesaltes
Date de début : 02/02/2018
Descriptif :
Professeur agrégé de mathématiques, M. René Granmont a terminé sa carrière au lycée Arago de Perpignan. Resté très intéressé par sa discipline il assure aujourd’hui des conférences sur l’histoire des mathématiques. Il nous parlera du Zéro… 0, ce chiffre et ce nombre nous semblent si évidents… Et pourtant, après l’invention de la numération écrite, il a fallu des siècles pour que ce petit rond soit inventé et prenne toute sa place – et quelle place ! – dans la gigantesque famille des nombres. Car que d’obstacles, philosophiques, religieux, mathématiques, il dut surmonter pour avoir droit de citer dans le monde des mathématiques et plus largement dans la vie.
18h30
Rivesaltes
Dim
04
Publié par : Palais des Fêtes de Rivesaltes
Date de début : 04/02/2018
Descriptif :
Résumé : Il était une fois une toute petite chenille qui vivait dans son tout petit œuf, tout rond. Elle s'y sentait bien, il y faisait bon, elle en connaissait les moindres recoins. Un jour, elle remarque une petite fissure sur la coquille de son œuf ; elle s'approche pour regarder de plus près quand toute une partie de sa coquille s'écroule. Elle réalise alors qu'il existe un autre monde bien plus grand que son œuf ... Petite chenille partira à la découverte d’un monde parfois hostile. Elle devra surmonter ses peurs, franchir des étapes, tomber, se relever, apprendre pour enfin grandir. Une belle histoire, pleine de tendresse, sur la peur de grandir mais aussi l'entraide, l'amitié, l'espoir, la vie ... Un décor coloré comme un livre d'images, des chants, de nombreux instruments pour enchanter petits et grands. Réalisation : Ecrit et raconté par Annie Cortes
16h00
5 €
Rivesaltes
Sam
10
Publié par : Palais des Fêtes de Rivesaltes
Date de début : 10/02/2018
Descriptif :
Résumé : En 2016 ,l'artiste catalan Hugues Di Francesco, à travers son album « Sur les Chemins d'Albert Bausil », a rendu un hommage au poète Albert Bausil, chantre du Roussillon des années folles, grand « provocateur » de Culture(s), tour à tour acteur de théâtre, journaliste, directeur de journaux, poète et mentor de Charles Trenet. S'en est suivi une tournée « les InéDix » en 2016 puis, « les InéDix 2 » en 2017. Commencées le 22 avril 2016 avec le lancement de la Sant Jordi à Perpignan à l'occasion de laquelle le Centre Méditerranéen de Littérature a fait du poète son Invité d'Honneur à titre posthume, ces Tournées se sont voulues "pédagogiques". Au-delà de mettre l'oeuvre du poète en lumière, le Patrimoine du Pays Catalan a également été mis en avant. En effet, le principe de la Tournée étant de jouer dans des lieux à haute valeur patrimoniale afin de faire découvrir au public la richesse du territoire tout en apportant des explications sur l'histoire d'un personnage important dans la culture locale : Albert Bausil. Aujourd'hui, Bausil revient, près de cent ans après, dans son pays catalan avec un voyage sonore qui vibre sur des tons boisés pour reprendre les termes de Julien Lebart (pianiste de Cali) qui a largement contribué au projet, tout autant d'ailleurs que Francis Adam, Pierre-André De Vera et François Miniconi. Il n'est pas question toutefois de passéisme, l'album est en effet bien ancré dans son époque entre jazz et Musiques du Monde et aux accents méditerranéens. Réalisation : Enregistrement et arrangements : Studio « Just doudou Hit » par Julien Lebart Chanteur : Hugues Di Francesco Guitariste : Pierre André De Vera Percussionniste : François Miniconi Contrebassiste : Francis Adam Pianiste : Julien Lebart
21h00
Rivesaltes
du
18
au
28
Saint-André
Animation
Publié par : Ferme66
Date de début : 18/02/2018
Date de fin : 05/03/2018
Descriptif :

Ateliers : « Viens créer ton masque de Carnaval » De drôles d’animaux à la Ferme de Découverte St André pour les vacances d’hiver ! Des chiens à plumes, des chats laineux, des moutons à crinières… mais quels sont ces drôles d’animaux que l’on croise sur la ferme ? Ce sont les masques créés par les enfants lors des ateliers proposés durant les vacances d’hiver ! Jeu de piste pour récupérer sur la Ferme les matériaux nécessaires à la décoration du masque (plumes, végétaux, paille, crin de cheval, laine de moutons, etc…) – Montage et décoration du masque (fourni par nos soins) Les enfants pourront rapporter leurs masques décorés !!
15h00
Saint-André
Mars
du
01
au
05
Saint-André
Animation
Publié par : Ferme66
Date de début : 18/02/2018
Date de fin : 05/03/2018
Descriptif :

Ateliers : « Viens créer ton masque de Carnaval » De drôles d’animaux à la Ferme de Découverte St André pour les vacances d’hiver ! Des chiens à plumes, des chats laineux, des moutons à crinières… mais quels sont ces drôles d’animaux que l’on croise sur la ferme ? Ce sont les masques créés par les enfants lors des ateliers proposés durant les vacances d’hiver ! Jeu de piste pour récupérer sur la Ferme les matériaux nécessaires à la décoration du masque (plumes, végétaux, paille, crin de cheval, laine de moutons, etc…) – Montage et décoration du masque (fourni par nos soins) Les enfants pourront rapporter leurs masques décorés !!
15h00
Saint-André
Ven
02
Rivesaltes
Spectacle
Publié par : Palais des Fêtes de Rivesaltes
Date de début : 02/03/2018
Descriptif :
Résumé : En ces temps difficiles pour l’expression, où l’on doit tourner 7 fois sa langue dans sa bouche avant de parler, notre Mado nationale cèderat- elle à la tendance du moment, en mettant sa langue : 1 - dans sa poche 2 - dans sa bouche 3 - dans la bouche d’un autre Pour trouver la réponse, surtout .....Ne tapez rien, mais courrez voir son nouveau spectacle avant qu’on essaie de lui clouer le bec !
20h30
Rivesaltes
Dim
04
Publié par : Palais des Fêtes de Rivesaltes
Date de début : 04/03/2018
Descriptif :
Comédie musicale – Marionnettes – film d’animation Résumé : Lorsque Moti, petit mammouth se réveille, il n’a qu’une seule envie : retrouver sa maman. Mais il y a un problème : 5000 ans se sont écoulés et le monde qui l’entoure a quelque peu évolué. C’est le moins que l’on puisse dire… Pour mener à bien sa quête, il va devoir effectuer un long voyage des banquises de l’Arctique jusqu’au plus profond des forêts de l’Afrique. Est-ce vraiment possible de retrouver une maman qui a disparu depuis des millénaires ? L’absence de parents, la famille recomposée mais aussi l’amitié et la persévérance sont les principaux thèmes de cette comédie musicale. La double lecture du spectacle permet aux enfants, mais aussi aux parents, de voyager avec Moti dans cette fabuleuse odyssée. Réalisation : Création : théâtre de marionnettes de Belfort Musiques : Antonin Lang Création des personnages : Krom studio Film d'animation : 3D Emotion Fabrication des marionnettes : Natalia Bougaï, Irina Mankova et Mariana Koptuche Costumes : Charlène Frontini Interprète invitée : Élise Communication : Sandrine Fallacara
16h00
5 €
Rivesaltes
Ven
09
Publié par : Palais des Fêtes de Rivesaltes
Date de début : 09/03/2018
Descriptif :
Afin de répondre à la demande des nombreux descendants de républicains espagnols, Serge BARBA a écrit et publié un ouvrage intitulé : « De la Frontière aux barbelés, Les chemins de la Retirade 1939 ». Ce travail, sorte de carte géographique de la Retirada, est l’occasion de souligner à la fois les souffrances subies par les réfugiés espagnols et les manifestations de solidarité et d’entraide à leur égard. Il a aussi publié plusieurs articles dans différents ouvrages consacrés à la Retirada. Son lieu de naissance, la maternité suisse d’Elne, est à la source de l’intérêt qu’il porte à l’exil des Républicains espagnols.
19h00
Rivesaltes
du
10
au
11
Publié par : Amorflamenco
Date de début : 10/03/2018
Date de fin : 11/03/2018
Descriptif :
Les 10 & 11 mars 2018, Amor Flamenco invite Felipe Mato ! Stages tous niveaux et un spectacle de la Cie Felipe Mato sont au programme de ce week-end FLAMENCO. >> SPECTACLE Tablao Flamenco (+possibilité de dîner) avec Felipe Mato (danse), Jesús Flores de Morón (chant) & Pedro Sánchez (guitare) Samedi 10 mars 2018 à 20h Hôtel des Vignes / Rivesaltes Spectacle : 20€ normal / 18€ adhérent / gratuit enfants -10 ans Spectacle + dîner : 35€ normal / 33€ adhérent / 15€ enfants -10 ans >> Billetterie en ligne ici<< >> STAGES de Flamenco DANSE • DEBUTANT – Lorenzo Ruiz – Tangos de Granada 10/11 mars : 13h/15h 4h = 50€ • PRATIQUANT – Felipe Mato – Alegrías 10/11 mars : 15h/17h 4h = 70€ • INTERMEDIAIRE – Felipe Mato – Soleá por bulerías 10/11 mars : 13h/15h 4h = 80€ • AVANCÉ – Felipe Mato – Rondeña 10/11 mars : 10h/12h 4h = 80€ GUITARE • DEBUTANT – Olivier El Energía 10/11 mars : 10h/12h 4h = 50€ • INTER / AVANCE – Pedro Sánchez 10/11 mars : 13h/15h 4h = 70€ CANTE • TECHNIQUES VOCALES – Jesús Flores de Morón 10/11 mars : 15h/17h 4h = 70€ PALMAS Y COMPAS • RYTHMIQUE – Lorenzo Ruiz 10/11 mars : 10h/12h 2h = 25€ Contactez-nous | contact@amorflamenco.fr | 09 82 49 36 00
Rivesaltes
Dim
25
Rivesaltes
Concert
Publié par : Palais des Fêtes de Rivesaltes
Date de début : 25/03/2018
Descriptif :
Résumé : Transformer en Jazz des standards de la chanson française et internationale. Et tant mieux si les morceaux originaux sont plus éloignés du jazz, le résultat n’en sera que plus … surprenant et élégant ! Formé de musiciens de tous horizons et d’une chanteuse envoutante, Pozor Small Band transmet sa bonne humeur à travers une musique exigeante mais facile à écouter… Réalisation : Chant : Sophie Roland Basse et contrebasse : Constant Florescu Batterie : Philippe Arnold Accordéon : Francis Adam Piano : Julien Lebart
17h00
Rivesaltes
Dim
25
Publié par : usmc66
Date de début : 25/03/2018
Descriptif :
Pour cette 4 eme édition, l’association USMC 66 vous propose une journée dédiée à tous les passionnés d’objets militaire et d’armes anciennes. Dimanche 25 mars 2018, de 8H30 à 17H, Venez rencontrer une soixantaine d’exposants, qui vous proposerons différents articles de qualités, à la vente ainsi qu’à l’échange. Vous y retrouverez des marchands de pièces détachés de véhicules militaire notamment la célèbre jeep Willys du débarquement, des objets de collections de toutes époques historiques et toutes les armées (napoléonien, première et seconde guerre, guerre d Indochine, guerre d Algérie et bien d autres encore) .des armes de collections pour tout les passionnés de l’arme ancienne et de tir sportif. Plus de 370 mètres de table d’exposition vous serons proposées et une soixantaines d’exposants venant des quatre coins de la France seront présent pour vous accueillir et vous présenter leurs produits. Salle chauffée, parking gratuit, restauration et boissons chaudes sur place. ESPACE SAINT MAMET 12 ROUTE DE PERPIGNAN 66240 SAINT ESTEVE, contact Bazillier Daniel tel 06 11 74 44 80 / Odile Bazillier 06 22 85 19 75 ou par mail association.usmc66@gmail.com Entrée 3 euros gratuit pour les -de 13 ans . Exposition de véhicules seconde guerre fléchage prévu en ville pour la bourse Pièces détachées de jeep Dodge GMC véhicules ww2 nombreux exposants militaria .
8H30 /17H0
3 €
Saint-Estève
Avril
du
01
au
30
Port-Vendres
Exposition
Publié par : Muriel
Date de début : 01/04/2018
Date de fin : 02/05/2018
Descriptif :
Marc DOURY, " SOUS LES ALIZES..." A coups de traits et de couleurs à l'huile, des touches fugaces ou en pleines pâtes délivrent des écritures instinctives et puissantes sur une large toile, comme la " grand voile", en quête d'horizons tumultueux ou apaisant. Empreint d' un caractère Homérique et de flibusterie, l'artiste peintre et sculpteur Marc Doury compose en effet des œuvres singulières et vivaces au cœur des plus grandes batailles navales et îles lointaines. Certaines, au souffle d'indépendance, que nous inspirent ses œuvres et croquis de la frégate Hermione, bientôt à Port-Vendres du 20 au 22 avril, nous transporte au cœur des Caraïbes où résida l'artiste plusieurs années, avant de s'établir dans la cité de Venus, à Port-Vendres, sur la côte Vermeille.
10h00 à 1
Port-Vendres
Sam
07
Publié par : Palais des Fêtes de Rivesaltes
Date de début : 07/04/2018
Descriptif :
Résumé : Valjean, héros emblématique des « Misérables » de Victor Hugo, se révélera dans ses différentes dimensions par un voyage entre le cinéma, le théâtre, la danse et la musique, qui le conduira des révolutions de Juillet jusqu'aux portes du 21ème siècle. Pour changer de vie, Jean Valjean change d'identité et devient peu à peu un industriel, riche et généreux, puis le maire de Montreuil-sur-mer, M. Madeleine. Après de multiples cavales, Valjean et Cosette se retrouvent à Paris en 1830 au temps des révolutions de Paris. Leurs destins vont croiser une association d'étudiants révolutionnaires républicains français, dont le charismatique Marius. Valjean meurt heureux, près de Cosette qui a été toute sa vie et sa rédemption. Mais Jean Valjean peut-il vraiment mourir ? Réalisation : Arnaud DEVOLONTAT : Auteur - Metteur en scène Thomas GEERTS (Chef d'orchestre & Trompettiste) Adaptation Musicale Emmanuel LE MENELEC Mise en scène chorégraphique Pierre-Jean BERAY Création costume Georges PAWLOFF (comédien) Rôle : Valjean Jannelieke SCHMIDT (Soprano) Rôle : La liberté guidant le peuple Marie-Pierre NOUVEAU (Comédienne Chanteuse) Rôle : La poupée Catherine Arnaud MASCLET (Comédien-chanteur) Rôle : Javert Sarah BLOCH (Comédienne -chanteuse) Rôle : Cosette Timothé TOSI Violoncelliste On en parle : Valjean, Femme universelle renoue avec les fondamentaux de la construction de l'Europe. Une fresque théâtrale dénonçant la récurrence de notre histoire de 1830 jusqu'aux portes du XXIème siècle.
20h30
Rivesaltes
du
13
au
14
Rivesaltes
Théâtre
Publié par : Palais des Fêtes de Rivesaltes
Date de début : 13/04/2018
Date de fin : 14/04/2018
Descriptif :
Vendredi 13 Avril – 21h00 Samedi 14 Avril - 21h00 Tout public Comédie musicale Résumé : Une fois encore le CAPS a fait appel aux jeunes talents de la région pour créer, au sein de la compagnie HIDDEN VOICES, un nouveau spectacle : "Regarde-moi", une comédie musicale avec huit personnages, 4 filles et 4 garçons, prêts à vous transmettre un maximum d'émotions. Les décors, les lumières et les voix ont été travaillés dans un souci de satisfaire le public le plus exigeant. Dans "Regarde-moi", vous découvrirez Charly, une jeune fille, fan de Céline Dion et son entourage parfois drôle, parfois cruel et souvent touchant. Son histoire nous est racontée au travers des titres de Céline Dion dont les textes racontent la vie ou les sentiments de nos huit protagonistes. Suivez l'ascension de notre héroïne sur les traces de Céline. Réalisation : Mise en scène : Vladimir Siaugues Directeur vocal : Julien Marin Directeur technique : Alexandre Raymond Avec : Elodie Padilla - Charly Julien Marin - Lenny Clément Morato - Marc Laura Solana - Anna Manuel Henocque - Stéphane Laure Ramond - Jessica Maëva Calvet - Audrey Vladimir Siaugues - Nicolas
21h00
Rivesaltes
Dim
15
Rivesaltes
Famille - enfants
Publié par : Palais des Fêtes de Rivesaltes
Date de début : 15/04/2018
Descriptif :
Pour enfants de 0 à 4 ans Contes – musique Résumé : C’est bizarre ! Tous les jours un des jouets de Lucie disparaît… c’est certainement Babou, le chaton de la maison, qui d’autre ? Babou est accusé injustement, alors, avec ses amis, les animaux du jardin, ils décident de partir à la recherche du coupable… Un décor coloré comme un livre d’image, un univers sonore à la fois doux et rythmé, des chants, des comptines, jeux de doigts, des marionnettes. Une belle histoire pour le plaisir des yeux et des oreilles. Réalisation : Ecrit et raconté par Annie cortes
16h00
5 €
Rivesaltes
Mai
du
01
au
02
Port-Vendres
Exposition
Publié par : Muriel
Date de début : 01/04/2018
Date de fin : 02/05/2018
Descriptif :
Marc DOURY, " SOUS LES ALIZES..." A coups de traits et de couleurs à l'huile, des touches fugaces ou en pleines pâtes délivrent des écritures instinctives et puissantes sur une large toile, comme la " grand voile", en quête d'horizons tumultueux ou apaisant. Empreint d' un caractère Homérique et de flibusterie, l'artiste peintre et sculpteur Marc Doury compose en effet des œuvres singulières et vivaces au cœur des plus grandes batailles navales et îles lointaines. Certaines, au souffle d'indépendance, que nous inspirent ses œuvres et croquis de la frégate Hermione, bientôt à Port-Vendres du 20 au 22 avril, nous transporte au cœur des Caraïbes où résida l'artiste plusieurs années, avant de s'établir dans la cité de Venus, à Port-Vendres, sur la côte Vermeille.
10h00 à 1
Port-Vendres
Ven
04
Publié par : Palais des Fêtes de Rivesaltes
Date de début : 04/05/2018
Descriptif :
Marie-Claude Valaison a été longtemps conservateur en Chef des Musées de France à Perpignan, en charge du Musée Hyacinthe Rigaud et du musée de numismatique Joseph Puig. Elle a donc beaucoup travaillé sur le peintre Hyacinthe Rigaud, considéré comme le plus grand portraitiste du XVIIème siècle, né à Perpignan en 1659 et mort à Paris en 1743. D’une rare longévité, ce peintre a vu défiler dans son atelier les personnages les plus illustres de France et d’Europe : rois, princes, riches bourgeois …Il eu l’honneur de peindre Louis XIV à plusieurs reprises, mais aussi le Grand Dauphin et Louis XV. De très nombreuses femmes, à commencer par sa mère et sa sœur, sont venues également poser. Il en a fait des portraits somptueux, sans flagornerie. Ce sont quelques uns de ces portraits de femmes que Marie-Claude Valaison va nous présenter en s’appuyant sur une riche iconographie.
18h30
Rivesaltes
Dim
06
Publié par : Palais des Fêtes de Rivesaltes
Date de début : 06/05/2018
Descriptif :
Pour enfants de 5 à 77 ans D’après l’œuvre de Lewis Carroll Théâtre –comédie conte Plein tarif : 5€ / enfant de moins de 12 ans : 5 € Résumé : Le Chapelier Toqué ouvre le bal pour officier en tant que maître de cérémonie... Et le Lapin en Retard prend le relais « Je vais être en retard ! Je vais être en retard»... Intriguée, la jeune Alice part à la poursuite de ce drôle de lapin et se retrouve rapidement de l’autre côté du miroir... "Ohh mais tu as passé bien trop de temps dans le monde triste et terne des gens normaux ma chère Alice, il était temps que tu viennes nous rejoindre afin de découvrir toutes les excentricités que peut produire le pays des Merveilles..." Toutes les pérégrinations bien connues de la petite Alice s'enchaînent sur scène, ses changements de taille, sa rencontre avec la fameuse Reine de Cœur et bien sur le bestiaire du Pays des Merveilles, le Lapin toujours en retard bien entendu, mais aussi le Chat du Cheshire et le tea time en compagnie du Lièvre de Mars. Alice au pays des Merveilles donne à découvrir et à redécouvrir du roman de Lewis Carroll, classique de la littérature jeune public, où se côtoient fantastique, poésie et aventures en tous genres... Un spectacle initiatique où se mêlent théâtre musique et masques. Réalisation : Adaptation et mise en scène : Willy Play Avec Cécile Hernandez et Nicolas Guépin
16h00
5 €
Rivesaltes
Dim
13
Publié par : Palais des Fêtes de Rivesaltes
Date de début : 13/05/2018
Descriptif :
Résumé : Serge Prokofiev (1891-1953) est connu du grand public pour son œuvre phare destinée aux enfants « Pierre et le loup » Ce compositeur, d’origine russe a pourtant écrit une quantité remarquable de chefs d’œuvres dans différents genres musicaux : du concerto pour violon aux sonates pour piano en passant par l’opéra Sa clarté d’écriture, avec un dynamisme irrésistible, est complètement originale et inimitable au XXème siècle. Dans tout le grand répertoire moderne sa musique sans être jamais vulgaire, reste très proche de la sensibilité populaire. C’est la plus directement accessible dans tous les pays du monde. »Pierre et le loup » est un conte musical inégalé et une source pédagogique rare et inépuisable. Les instruments de l’orchestre y sont présentés et servent de support à une histoire tellement riche d’images et de voyages imaginaires. C’est un rêve de l’enfance reconstitué à chaque mesure. C’est aussi une belle page de musique « écologique » avec un profond respect pour la nature et pour la non-agressivité humaine. Bref, un beau programme à partager en famille, car ce conte fabuleux s’adresse aux jeunes bien sûr mais aussi aux grands enfants que nous sommes tous ! Réalisation : Orchestre du CRR Perpignan Méditerranée
16h00
5 €
Rivesaltes
Ven
18
Publié par : Palais des Fêtes de Rivesaltes
Date de début : 18/05/2018
Descriptif :
Résumé : Dans une petite station service de campagne (une de celles qui existent encore…), Charline est « oubliée » par son mari. Nathalie, vendeuse de la station service recueille malgré elle cette femme à la fois arrogante et désemparée. Leur relation d’abord conflictuelle, évolue au fil du temps, l’animosité se transforme en solidarité puis en complicité pour tenter de briser ensemble la spirale de leur infortune. Réalisation : Auteur : Pascal Martin Avec Michelle Prats et Josiane Coranti La presse en parle : « Une heure trente de rebondissements, de rires, d'originalité portés par les dynamiques Chipotères. » L’Indépendant
21h00
Rivesaltes
Juin
Sam
02
Publié par : Palais des Fêtes de Rivesaltes
Date de début : 02/06/2018
Descriptif :
Résumé : Mélange de styles et d’esthétiques qui permet de lâcher les amarres. Le Trio est comme une étincelle qui nourrit la chaleur de la musique d’Amérique latine et d’Argentine en particulier. Profondément marquée par la culture de Buenos Aires, à travers la voix de Violeta Duarte, la plus catalane des argentines, mais aussi par le jazz, le flamenco et les musiques du monde. Une énergie généreuse, le cœur en dehors… Ce spectacle est une plongée dans un univers terriblement humain et féminin, sa voix naît, s’envole, touche, pénètre, bouleverse, éblouit… Un vibrant hommage aux cultures Argentine et Catalane Réalisation : Voix : Violeta Duarte Guitare : Pierre-André De Verra Percussion : François Miniconi Contrebasse : Guillaume Bouthié La presse en parle : « Violeta Duarte, la plus catalane des Argentines, qui fête cette année ses trente ans de scène, et qui n’a jamais cessé de nous faire rêver aux couleurs de sa lointaine contrée, le Pays des Gauchos, sur des airs de tango et en version Pampa… » L’ouillade
21h00
Rivesaltes
Dim
10
Rivesaltes
Famille - enfants
Publié par : Palais des Fêtes de Rivesaltes
Date de début : 10/06/2018
Descriptif :
Résumé : Dans l’univers feutré d’un cabaret de bric et de broc, Chtong, indomptable dresseur, confie à Pfff, son garçon de piste dévoué mais maladroit, ce qu’il a de plus précieux au monde :SA PUCE SAVANTE. Oui mais voilà, perdre le clou de son spectacle a de quoi vous rendre complètement marteau… Piteux mais résolus à ne pas décevoir le public, Chtong et Pfff décident d’improviser : ils deviennent héros involontaires d’une succession de numéro désopilants. Tour à tour magiciens sans illusion, dresseurs équestres à cheval… sur les principes, jongleurs « à la masse » de cerceaux et de chapeaux, faux danseurs de claquettes ou vrais barreurs d’étoiles, ils nous entraînent dans une comédie aussi musicale que déjantée… Jusqu’où iront-ils trop loin ? Dans la pure tradition du burlesque en noir et blanc, le K-BARÉ retrouve la fantaisie du cinéma muet, aux accents de cirque, de cartoon et de music-hall : grandiose dans leur maladresse, maniant avec brio le sublime dérisoire, nos deux illusionnistes élèvent le pas grand-chose, au rang poétique et donnent à la fiction une bouleversante réalité. Et si le clou du spectacle était à planter dans l’imaginaire ? Réalisation : De et avec Fabien Coulon et Pascal Nolin Costumes : Geraldine Negre Création lumière : Delphine Auxietre La presse en parle : « … Il y a en effet chez eux de cette grâce infinie, presque indescriptible, qui fait la beauté sans âge des métrages de Keaton, Lloyd et Chaplin. Autant dire que si les enfants ont adorés, les adultes n’en n’ont pensés pas moins. Un plaisir en famille, qui ne se refuse pas ! » Midi Libre
16h00
5 €
Rivesaltes
du
12
au
30
Saint-André
Famille - enfants
Publié par : Ferme66
Date de début : 12/06/2018
Date de fin : 12/07/2018
Descriptif :
L’OFFRE INTERGENERATIONNELLE : 50% sur le prix des entrées pour les petits-enfants et leurs grands-parents ! Deux générations qui ont tant à s’apporter ! Rire, joie, partage, découvertes.... Au programme : Contact aux animaux, quizz, labyrinthe, biberon-agneaux.... Parce que la Ferme de Découverte Saint-André apporte des joies familiales essentielles pour ENSEMBLE DECOUVRIR, S'EMERVEILLER, GRANDIR !
9h00
4 €
Saint-André
Dim
17
Publié par : Ferme66
Date de début : 17/06/2018
Descriptif :
Dimanche 17 Juin : La Ferme de Découverte Saint André fête les Papas ! A cette occasion, l’entrée au parc sera offerte aux papas (ou aux papas de cœur. La ferme propose en ce jour de fête des pères de valoriser les moments privilégiés autour des jeux fermiers papa/enfant. INFOS FETES DES PERES : - Entrée offerte aux papas (offre non cumulable) - Jeux Fermiers à 15h (sans supplément) INFOS PRATIQUES : Parc ouvert : tous les jours de 9h à 19h. Biberons-agneaux : tous les jours d’ouverture à 11h30 et 16h30. Tarifs Entrées : 9€ adulte / 7 € enfant (2 à 13 ans) / gratuit – 2 ans Renseignements : 04 68 89 16 39
9h00
Saint-André
du
30
au
30
Publié par : Sylviabeder
Date de début : 30/06/2018
Date de fin : 04/11/2018
Descriptif :
Au Musée d’art moderne de Céret Du 30 juin au 4 novembre 2018 Najia Mehadji expose La trace et le souffle A partir du 30 juin 2018, le Musée d’art moderne de Céret présente l’exposition « La trace et le souffle » une rétrospective de l’œuvre de l'artiste Najia Mehadji. L’exposition permettra d’embrasser l’ensemble du parcours de l’artiste franco-marocaine, et de suivre son cheminement artistique entre Orient et Occident, entre recherche picturale et symbolique. L’exposition réunira une cinquantaine de toiles, provenant de collections publiques et privées, et une centaine d’œuvres graphiques. En contrepoint, des œuvres historiques, provenant notamment du musée d’Orsay, de l’Institut du monde arabe et du musée des Arts décoratifs, souligneront l’universalité des sources d’inspiration de l’artiste. « Cette exposition au Musée d’art moderne de Céret est très importante pour moi car elle représente une étape signifiante qui montre que le chaos intérieur a été surmonté, pour suivre une trace, un souffle qui sont mes guides. Il y a une petite musique qui résonne comme un refrain au long de mes œuvres. » explique l’artiste. Najia Mehadji, Spring Dance, 2011 Acrylique sur toile, 200 x 270 cm, collection privée, © Jean-Louis Losi, © Adagp, Paris 2018 Najia Mehadji vit et travaille entre Paris et Essaouira. Elle puise dans sa double culture des thèmes choisis pour leur universalité et leur symbolique : l’architecture de la coupole qui unit les cultures, les fleurs de pivoine et de grenade, la danse des derviches ou plus récemment des Gnaouas pour la tradition orientale, le mouvement des drapés du Greco, de la danse de Loïe Fuller, de la Valse de Camille Claudel pour le versant occidental. Drapé (d'après "La Valse" de Camille Claudel), 2015 Acrylique sur toile, 167 x 145 cm, Collection privée, © Jean-louis Losi, © Adagp, Paris 2018 « Au cœur de l’œuvre de Najia Mehadji : le corps, l’éros et la mystique. Chez elle, tout acte graphique ou pictural s’enracine d’abord et avant tout dans la dynamique du corps dans ce qu’il a de plus vivant et d’animé de pulsion désirante, de plus concrètement ancré dans l’ici et maintenant du sensible, mais qui demeure sans cesse tendu vers l’ailleurs, vers l’univers suprasensible. En effet, c’est toujours à partir de son propre corps agissant sur des supports matériels, papier ou toile, que l’artiste fait naître ses créations à portée spirituelle. » Mohamed Rachdi (Artiste plasticien et commissaire d'expositions) Ces motifs abstraits, arabesques, enroulements, volutes se déploient au pastel ou à l’huile sur des tableaux de grands formats, réalisés selon une gestuelle à la fois libre et parfaitement maîtrisée, composant une oeuvre s’imposant par sa présence sensible et spirituelle. Najia Mehadji utilise des médiums aussi divers que la sanguine, la craie, la gouache, l’aquarelle, le graphite, la peinture acrylique ou encore le stick à l’huile. Elle emploie des papiers de différents formats et pratique également le mode du collage. Trois registres thématiques parcourent l’œuvre de l’artiste, qu’elle a développés au gré de ses pérégrinations artistiques : le géométrique, le végétal et le corporel, mais elle aime à se définir à travers une ligne continue, qui poursuit sa mélodie d’une création à l’autre. « Si, d’aventure, l’on cherchait à citer – parmi quelques autres - le nom propre d’une artiste contemporaine qui symbolise l’union entre l’Orient et l’Occident, c’est celui de Najia Mehadji. Franco-marocaine ou Maroco-française, née en 1950, ayant vécu son enfance et son adolescence à Paris, séjournant régulièrement à Fès dont sa famille est originaire, diplômée de l’université Paris I où elle a soutenu en 1973 son mémoire sur Paul Cézanne, diplômée de l’Ecole des Beaux-arts de Paris, elle expose dès les années 80 dans des galeries parisiennes et, à partir de 1985, décide de partager sa vie entre son atelier de Paris et celui du Maroc - près d’Essaouira, dans le pays Haha, dans un douar où elle a aménagé un ryad traditionnel. » Pascal Amel (in Monographie de Najia Mehadji, Editions Somogy 2014) Nathalie Gallissot, directrice du Musée d’art moderne de Céret, qui connaît l’œuvre de l’artiste depuis son exposition au musée des beaux-arts de Caen et pour l’avoir invitée lors d’une exposition collective en 2014, explique son choix d'une exposition rétrospective : « c’est pour moi une grande joie de réaliser la première rétrospective en France de Najia Mehadji, qui montre la trajectoire de 30 ans d’une femme artiste, qui sans discontinuer poursuit son œuvre qui trace ‘une ligne de vie’. L’œuvre de Najia témoigne d’une recherche à la fois matérielle et spirituelle rare dans l’art contemporain, et s’inscrit dans l’intérêt du Musée d’art moderne de Céret pour les artistes des cultures méditerranéennes. » L’exposition du Musée d’art moderne de Céret, du 30 juin au 4 novembre est donc un rendez- vous important pour apprécier la vitalité artistique qui anime Najia Mehadji, le parcours singulier d’une artiste femme ayant construit son œuvre en toute liberté et indépendance. Un film sur l'artiste sera réalisé par Brigitte Huault-Delannoy et présenté dans l'exposition. Avant ce rendez- vous, on pourra voir les œuvres de l’artiste à la Philharmonie de Paris, à partir du 6 avril dans le cadre de l’exposition AL MUSIQA, qui se terminera le 9 aout 2018. Najia Mehadji, Fleur de Grenade (Série Floral), 09 et 10/12/2002, 20 et 21/01/2003, craie sanguine sur papier, 121 x 80 cm, Paris, Centre Pompidou, Musée national d’art moderne/Centre de création industrielle, © Centre Pompidou, MNAM-CCI/Dist. Dist. RMN-Grand Palais / Philippe Migeat © Adagp, Paris, 2018 Catalogue d'exposition coédité par les Editions d'art Somogy. Textes de Pascal Amel, Christine Buci-Glucksmann, Nathalie Gallissot et Mohamed Rachdi. Informations pratiques & Contacts Musée d'art moderne de Céret Etablissement Public de Coopération Culturelle www.musee-ceret.com www.musee-ceret-expo.com T (33) 04 68 87 27 76 Horaires d’ouverture : Du 1er juillet au 30 septembre : ouvert tous les jours de 10 h à 19 h. À partir du 1er octobre : ouvert tous les jours de 10 h à 17 h, fermé le lundi Relations presse Agence Communication Culture Sylvia Beder Tél : +33(0)1 42 18 09 42 sylvia@sylviabeder.com Béatrice Martini Tél : +33(0)1 43 20 51 07 sbc@sylviabeder.com Julie Chateignon Assistante principale de conservation et de communication Tél : +33(0)4 68 87 27 76 julie.chateignon@musee-ceret.com
Céret
Juillet
du
01
au
12
Saint-André
Famille - enfants
Publié par : Ferme66
Date de début : 12/06/2018
Date de fin : 12/07/2018
Descriptif :
L’OFFRE INTERGENERATIONNELLE : 50% sur le prix des entrées pour les petits-enfants et leurs grands-parents ! Deux générations qui ont tant à s’apporter ! Rire, joie, partage, découvertes.... Au programme : Contact aux animaux, quizz, labyrinthe, biberon-agneaux.... Parce que la Ferme de Découverte Saint-André apporte des joies familiales essentielles pour ENSEMBLE DECOUVRIR, S'EMERVEILLER, GRANDIR !
9h00
4 €
Saint-André
du
01
au
31
Publié par : Sylviabeder
Date de début : 30/06/2018
Date de fin : 04/11/2018
Descriptif :
Au Musée d’art moderne de Céret Du 30 juin au 4 novembre 2018 Najia Mehadji expose La trace et le souffle A partir du 30 juin 2018, le Musée d’art moderne de Céret présente l’exposition « La trace et le souffle » une rétrospective de l’œuvre de l'artiste Najia Mehadji. L’exposition permettra d’embrasser l’ensemble du parcours de l’artiste franco-marocaine, et de suivre son cheminement artistique entre Orient et Occident, entre recherche picturale et symbolique. L’exposition réunira une cinquantaine de toiles, provenant de collections publiques et privées, et une centaine d’œuvres graphiques. En contrepoint, des œuvres historiques, provenant notamment du musée d’Orsay, de l’Institut du monde arabe et du musée des Arts décoratifs, souligneront l’universalité des sources d’inspiration de l’artiste. « Cette exposition au Musée d’art moderne de Céret est très importante pour moi car elle représente une étape signifiante qui montre que le chaos intérieur a été surmonté, pour suivre une trace, un souffle qui sont mes guides. Il y a une petite musique qui résonne comme un refrain au long de mes œuvres. » explique l’artiste. Najia Mehadji, Spring Dance, 2011 Acrylique sur toile, 200 x 270 cm, collection privée, © Jean-Louis Losi, © Adagp, Paris 2018 Najia Mehadji vit et travaille entre Paris et Essaouira. Elle puise dans sa double culture des thèmes choisis pour leur universalité et leur symbolique : l’architecture de la coupole qui unit les cultures, les fleurs de pivoine et de grenade, la danse des derviches ou plus récemment des Gnaouas pour la tradition orientale, le mouvement des drapés du Greco, de la danse de Loïe Fuller, de la Valse de Camille Claudel pour le versant occidental. Drapé (d'après "La Valse" de Camille Claudel), 2015 Acrylique sur toile, 167 x 145 cm, Collection privée, © Jean-louis Losi, © Adagp, Paris 2018 « Au cœur de l’œuvre de Najia Mehadji : le corps, l’éros et la mystique. Chez elle, tout acte graphique ou pictural s’enracine d’abord et avant tout dans la dynamique du corps dans ce qu’il a de plus vivant et d’animé de pulsion désirante, de plus concrètement ancré dans l’ici et maintenant du sensible, mais qui demeure sans cesse tendu vers l’ailleurs, vers l’univers suprasensible. En effet, c’est toujours à partir de son propre corps agissant sur des supports matériels, papier ou toile, que l’artiste fait naître ses créations à portée spirituelle. » Mohamed Rachdi (Artiste plasticien et commissaire d'expositions) Ces motifs abstraits, arabesques, enroulements, volutes se déploient au pastel ou à l’huile sur des tableaux de grands formats, réalisés selon une gestuelle à la fois libre et parfaitement maîtrisée, composant une oeuvre s’imposant par sa présence sensible et spirituelle. Najia Mehadji utilise des médiums aussi divers que la sanguine, la craie, la gouache, l’aquarelle, le graphite, la peinture acrylique ou encore le stick à l’huile. Elle emploie des papiers de différents formats et pratique également le mode du collage. Trois registres thématiques parcourent l’œuvre de l’artiste, qu’elle a développés au gré de ses pérégrinations artistiques : le géométrique, le végétal et le corporel, mais elle aime à se définir à travers une ligne continue, qui poursuit sa mélodie d’une création à l’autre. « Si, d’aventure, l’on cherchait à citer – parmi quelques autres - le nom propre d’une artiste contemporaine qui symbolise l’union entre l’Orient et l’Occident, c’est celui de Najia Mehadji. Franco-marocaine ou Maroco-française, née en 1950, ayant vécu son enfance et son adolescence à Paris, séjournant régulièrement à Fès dont sa famille est originaire, diplômée de l’université Paris I où elle a soutenu en 1973 son mémoire sur Paul Cézanne, diplômée de l’Ecole des Beaux-arts de Paris, elle expose dès les années 80 dans des galeries parisiennes et, à partir de 1985, décide de partager sa vie entre son atelier de Paris et celui du Maroc - près d’Essaouira, dans le pays Haha, dans un douar où elle a aménagé un ryad traditionnel. » Pascal Amel (in Monographie de Najia Mehadji, Editions Somogy 2014) Nathalie Gallissot, directrice du Musée d’art moderne de Céret, qui connaît l’œuvre de l’artiste depuis son exposition au musée des beaux-arts de Caen et pour l’avoir invitée lors d’une exposition collective en 2014, explique son choix d'une exposition rétrospective : « c’est pour moi une grande joie de réaliser la première rétrospective en France de Najia Mehadji, qui montre la trajectoire de 30 ans d’une femme artiste, qui sans discontinuer poursuit son œuvre qui trace ‘une ligne de vie’. L’œuvre de Najia témoigne d’une recherche à la fois matérielle et spirituelle rare dans l’art contemporain, et s’inscrit dans l’intérêt du Musée d’art moderne de Céret pour les artistes des cultures méditerranéennes. » L’exposition du Musée d’art moderne de Céret, du 30 juin au 4 novembre est donc un rendez- vous important pour apprécier la vitalité artistique qui anime Najia Mehadji, le parcours singulier d’une artiste femme ayant construit son œuvre en toute liberté et indépendance. Un film sur l'artiste sera réalisé par Brigitte Huault-Delannoy et présenté dans l'exposition. Avant ce rendez- vous, on pourra voir les œuvres de l’artiste à la Philharmonie de Paris, à partir du 6 avril dans le cadre de l’exposition AL MUSIQA, qui se terminera le 9 aout 2018. Najia Mehadji, Fleur de Grenade (Série Floral), 09 et 10/12/2002, 20 et 21/01/2003, craie sanguine sur papier, 121 x 80 cm, Paris, Centre Pompidou, Musée national d’art moderne/Centre de création industrielle, © Centre Pompidou, MNAM-CCI/Dist. Dist. RMN-Grand Palais / Philippe Migeat © Adagp, Paris, 2018 Catalogue d'exposition coédité par les Editions d'art Somogy. Textes de Pascal Amel, Christine Buci-Glucksmann, Nathalie Gallissot et Mohamed Rachdi. Informations pratiques & Contacts Musée d'art moderne de Céret Etablissement Public de Coopération Culturelle www.musee-ceret.com www.musee-ceret-expo.com T (33) 04 68 87 27 76 Horaires d’ouverture : Du 1er juillet au 30 septembre : ouvert tous les jours de 10 h à 19 h. À partir du 1er octobre : ouvert tous les jours de 10 h à 17 h, fermé le lundi Relations presse Agence Communication Culture Sylvia Beder Tél : +33(0)1 42 18 09 42 sylvia@sylviabeder.com Béatrice Martini Tél : +33(0)1 43 20 51 07 sbc@sylviabeder.com Julie Chateignon Assistante principale de conservation et de communication Tél : +33(0)4 68 87 27 76 julie.chateignon@musee-ceret.com
Céret
Aout
du
01
au
31
Publié par : Sylviabeder
Date de début : 30/06/2018
Date de fin : 04/11/2018
Descriptif :
Au Musée d’art moderne de Céret Du 30 juin au 4 novembre 2018 Najia Mehadji expose La trace et le souffle A partir du 30 juin 2018, le Musée d’art moderne de Céret présente l’exposition « La trace et le souffle » une rétrospective de l’œuvre de l'artiste Najia Mehadji. L’exposition permettra d’embrasser l’ensemble du parcours de l’artiste franco-marocaine, et de suivre son cheminement artistique entre Orient et Occident, entre recherche picturale et symbolique. L’exposition réunira une cinquantaine de toiles, provenant de collections publiques et privées, et une centaine d’œuvres graphiques. En contrepoint, des œuvres historiques, provenant notamment du musée d’Orsay, de l’Institut du monde arabe et du musée des Arts décoratifs, souligneront l’universalité des sources d’inspiration de l’artiste. « Cette exposition au Musée d’art moderne de Céret est très importante pour moi car elle représente une étape signifiante qui montre que le chaos intérieur a été surmonté, pour suivre une trace, un souffle qui sont mes guides. Il y a une petite musique qui résonne comme un refrain au long de mes œuvres. » explique l’artiste. Najia Mehadji, Spring Dance, 2011 Acrylique sur toile, 200 x 270 cm, collection privée, © Jean-Louis Losi, © Adagp, Paris 2018 Najia Mehadji vit et travaille entre Paris et Essaouira. Elle puise dans sa double culture des thèmes choisis pour leur universalité et leur symbolique : l’architecture de la coupole qui unit les cultures, les fleurs de pivoine et de grenade, la danse des derviches ou plus récemment des Gnaouas pour la tradition orientale, le mouvement des drapés du Greco, de la danse de Loïe Fuller, de la Valse de Camille Claudel pour le versant occidental. Drapé (d'après "La Valse" de Camille Claudel), 2015 Acrylique sur toile, 167 x 145 cm, Collection privée, © Jean-louis Losi, © Adagp, Paris 2018 « Au cœur de l’œuvre de Najia Mehadji : le corps, l’éros et la mystique. Chez elle, tout acte graphique ou pictural s’enracine d’abord et avant tout dans la dynamique du corps dans ce qu’il a de plus vivant et d’animé de pulsion désirante, de plus concrètement ancré dans l’ici et maintenant du sensible, mais qui demeure sans cesse tendu vers l’ailleurs, vers l’univers suprasensible. En effet, c’est toujours à partir de son propre corps agissant sur des supports matériels, papier ou toile, que l’artiste fait naître ses créations à portée spirituelle. » Mohamed Rachdi (Artiste plasticien et commissaire d'expositions) Ces motifs abstraits, arabesques, enroulements, volutes se déploient au pastel ou à l’huile sur des tableaux de grands formats, réalisés selon une gestuelle à la fois libre et parfaitement maîtrisée, composant une oeuvre s’imposant par sa présence sensible et spirituelle. Najia Mehadji utilise des médiums aussi divers que la sanguine, la craie, la gouache, l’aquarelle, le graphite, la peinture acrylique ou encore le stick à l’huile. Elle emploie des papiers de différents formats et pratique également le mode du collage. Trois registres thématiques parcourent l’œuvre de l’artiste, qu’elle a développés au gré de ses pérégrinations artistiques : le géométrique, le végétal et le corporel, mais elle aime à se définir à travers une ligne continue, qui poursuit sa mélodie d’une création à l’autre. « Si, d’aventure, l’on cherchait à citer – parmi quelques autres - le nom propre d’une artiste contemporaine qui symbolise l’union entre l’Orient et l’Occident, c’est celui de Najia Mehadji. Franco-marocaine ou Maroco-française, née en 1950, ayant vécu son enfance et son adolescence à Paris, séjournant régulièrement à Fès dont sa famille est originaire, diplômée de l’université Paris I où elle a soutenu en 1973 son mémoire sur Paul Cézanne, diplômée de l’Ecole des Beaux-arts de Paris, elle expose dès les années 80 dans des galeries parisiennes et, à partir de 1985, décide de partager sa vie entre son atelier de Paris et celui du Maroc - près d’Essaouira, dans le pays Haha, dans un douar où elle a aménagé un ryad traditionnel. » Pascal Amel (in Monographie de Najia Mehadji, Editions Somogy 2014) Nathalie Gallissot, directrice du Musée d’art moderne de Céret, qui connaît l’œuvre de l’artiste depuis son exposition au musée des beaux-arts de Caen et pour l’avoir invitée lors d’une exposition collective en 2014, explique son choix d'une exposition rétrospective : « c’est pour moi une grande joie de réaliser la première rétrospective en France de Najia Mehadji, qui montre la trajectoire de 30 ans d’une femme artiste, qui sans discontinuer poursuit son œuvre qui trace ‘une ligne de vie’. L’œuvre de Najia témoigne d’une recherche à la fois matérielle et spirituelle rare dans l’art contemporain, et s’inscrit dans l’intérêt du Musée d’art moderne de Céret pour les artistes des cultures méditerranéennes. » L’exposition du Musée d’art moderne de Céret, du 30 juin au 4 novembre est donc un rendez- vous important pour apprécier la vitalité artistique qui anime Najia Mehadji, le parcours singulier d’une artiste femme ayant construit son œuvre en toute liberté et indépendance. Un film sur l'artiste sera réalisé par Brigitte Huault-Delannoy et présenté dans l'exposition. Avant ce rendez- vous, on pourra voir les œuvres de l’artiste à la Philharmonie de Paris, à partir du 6 avril dans le cadre de l’exposition AL MUSIQA, qui se terminera le 9 aout 2018. Najia Mehadji, Fleur de Grenade (Série Floral), 09 et 10/12/2002, 20 et 21/01/2003, craie sanguine sur papier, 121 x 80 cm, Paris, Centre Pompidou, Musée national d’art moderne/Centre de création industrielle, © Centre Pompidou, MNAM-CCI/Dist. Dist. RMN-Grand Palais / Philippe Migeat © Adagp, Paris, 2018 Catalogue d'exposition coédité par les Editions d'art Somogy. Textes de Pascal Amel, Christine Buci-Glucksmann, Nathalie Gallissot et Mohamed Rachdi. Informations pratiques & Contacts Musée d'art moderne de Céret Etablissement Public de Coopération Culturelle www.musee-ceret.com www.musee-ceret-expo.com T (33) 04 68 87 27 76 Horaires d’ouverture : Du 1er juillet au 30 septembre : ouvert tous les jours de 10 h à 19 h. À partir du 1er octobre : ouvert tous les jours de 10 h à 17 h, fermé le lundi Relations presse Agence Communication Culture Sylvia Beder Tél : +33(0)1 42 18 09 42 sylvia@sylviabeder.com Béatrice Martini Tél : +33(0)1 43 20 51 07 sbc@sylviabeder.com Julie Chateignon Assistante principale de conservation et de communication Tél : +33(0)4 68 87 27 76 julie.chateignon@musee-ceret.com
Céret
du
20
au
25
Publié par : Amorflamenco
Date de début : 20/08/2018
Date de fin : 25/08/2018
Descriptif :
Du 20 au 25 août, Rivesaltes s’immerge dans l’Art du Flamenco ! Au programme : des spectacles, stages, expositions, soirées, bodegas, et toujours plus de fiesta ! SPECTACLES de FLAMENCO • 20 août l 20h30 l Théâtre des Dômes A mirada lenta cie Ana Morales (30€/25€) • 21 août l 21h30 l Place De Gaulle Récital de cante Alfredo Tejada & Chaparro de Malaga (Gratuit) • 22 août l 19h30 l Palais du Festival (Lycée Agricole) Séance collective (Gratuit) • 23 août l 20h30 l Théâtre des Dômes Del alma al tacón cie La Repompa (25€/20€) • 24 août l 20h30 l Théâtre des Dômes Concordia cie Jose Maldonado (25€/20€) • 25 août l 20h30 l Théâtre des Dômes Hasta los tuétanos cie La Moneta (30€/25€) Tarif réduit avec la carte adhérent uniquement). Pass 4 spectacles à 90€. Billets en vente sur www.amorflamenco.fr et dans tous les points de vente des réseaux France Billet et Ticketmaster. FERIA au PALAIS DU FESTIVAL 23>25 août l Palais du Festival (Parvis du Lycée Agricole) 18h l Cours de flamenco gratuits pour les enfants (-10 ans) à partir de 19h l Fiesta, bodegas, stands, animations sévillanes… 21h30 l Spectacles de Flamenco . Jeu. 23 août l Cie Eva Luisa . Ven. 24 août l Cie Léa Llinares . Sam. 25 août l Concert avec Los Chicos 23h l Bal Sévillan STAGES de FLAMENCO 20>25 août l Palais du Festival (Lycée Agricole) • 16 niveaux de danse avec Ana Morales, La Moneta, La Repompa, Jose Maldonado, Eva Luisa et Violeta Ruiz • 3 niveaux de guitare avec El Energía & Chaparro de Malaga • 2 niveaux de cajón avec Juan Manuel Cortes • 3 niveaux de cante avec Ana Colom & Alfredo Tejada • 2 niveaux de palmas y compás avec Ana Colom • 1 niveau de Langue et culture Flamenca avec Dolores Triviño +info : www.amorflamenco.fr (-10% + 1 spectacle offert à partir de 2 stages/personne avec la carte adhérent).
Rivesaltes
Septembre
du
01
au
30
Publié par : Sylviabeder
Date de début : 30/06/2018
Date de fin : 04/11/2018
Descriptif :
Au Musée d’art moderne de Céret Du 30 juin au 4 novembre 2018 Najia Mehadji expose La trace et le souffle A partir du 30 juin 2018, le Musée d’art moderne de Céret présente l’exposition « La trace et le souffle » une rétrospective de l’œuvre de l'artiste Najia Mehadji. L’exposition permettra d’embrasser l’ensemble du parcours de l’artiste franco-marocaine, et de suivre son cheminement artistique entre Orient et Occident, entre recherche picturale et symbolique. L’exposition réunira une cinquantaine de toiles, provenant de collections publiques et privées, et une centaine d’œuvres graphiques. En contrepoint, des œuvres historiques, provenant notamment du musée d’Orsay, de l’Institut du monde arabe et du musée des Arts décoratifs, souligneront l’universalité des sources d’inspiration de l’artiste. « Cette exposition au Musée d’art moderne de Céret est très importante pour moi car elle représente une étape signifiante qui montre que le chaos intérieur a été surmonté, pour suivre une trace, un souffle qui sont mes guides. Il y a une petite musique qui résonne comme un refrain au long de mes œuvres. » explique l’artiste. Najia Mehadji, Spring Dance, 2011 Acrylique sur toile, 200 x 270 cm, collection privée, © Jean-Louis Losi, © Adagp, Paris 2018 Najia Mehadji vit et travaille entre Paris et Essaouira. Elle puise dans sa double culture des thèmes choisis pour leur universalité et leur symbolique : l’architecture de la coupole qui unit les cultures, les fleurs de pivoine et de grenade, la danse des derviches ou plus récemment des Gnaouas pour la tradition orientale, le mouvement des drapés du Greco, de la danse de Loïe Fuller, de la Valse de Camille Claudel pour le versant occidental. Drapé (d'après "La Valse" de Camille Claudel), 2015 Acrylique sur toile, 167 x 145 cm, Collection privée, © Jean-louis Losi, © Adagp, Paris 2018 « Au cœur de l’œuvre de Najia Mehadji : le corps, l’éros et la mystique. Chez elle, tout acte graphique ou pictural s’enracine d’abord et avant tout dans la dynamique du corps dans ce qu’il a de plus vivant et d’animé de pulsion désirante, de plus concrètement ancré dans l’ici et maintenant du sensible, mais qui demeure sans cesse tendu vers l’ailleurs, vers l’univers suprasensible. En effet, c’est toujours à partir de son propre corps agissant sur des supports matériels, papier ou toile, que l’artiste fait naître ses créations à portée spirituelle. » Mohamed Rachdi (Artiste plasticien et commissaire d'expositions) Ces motifs abstraits, arabesques, enroulements, volutes se déploient au pastel ou à l’huile sur des tableaux de grands formats, réalisés selon une gestuelle à la fois libre et parfaitement maîtrisée, composant une oeuvre s’imposant par sa présence sensible et spirituelle. Najia Mehadji utilise des médiums aussi divers que la sanguine, la craie, la gouache, l’aquarelle, le graphite, la peinture acrylique ou encore le stick à l’huile. Elle emploie des papiers de différents formats et pratique également le mode du collage. Trois registres thématiques parcourent l’œuvre de l’artiste, qu’elle a développés au gré de ses pérégrinations artistiques : le géométrique, le végétal et le corporel, mais elle aime à se définir à travers une ligne continue, qui poursuit sa mélodie d’une création à l’autre. « Si, d’aventure, l’on cherchait à citer – parmi quelques autres - le nom propre d’une artiste contemporaine qui symbolise l’union entre l’Orient et l’Occident, c’est celui de Najia Mehadji. Franco-marocaine ou Maroco-française, née en 1950, ayant vécu son enfance et son adolescence à Paris, séjournant régulièrement à Fès dont sa famille est originaire, diplômée de l’université Paris I où elle a soutenu en 1973 son mémoire sur Paul Cézanne, diplômée de l’Ecole des Beaux-arts de Paris, elle expose dès les années 80 dans des galeries parisiennes et, à partir de 1985, décide de partager sa vie entre son atelier de Paris et celui du Maroc - près d’Essaouira, dans le pays Haha, dans un douar où elle a aménagé un ryad traditionnel. » Pascal Amel (in Monographie de Najia Mehadji, Editions Somogy 2014) Nathalie Gallissot, directrice du Musée d’art moderne de Céret, qui connaît l’œuvre de l’artiste depuis son exposition au musée des beaux-arts de Caen et pour l’avoir invitée lors d’une exposition collective en 2014, explique son choix d'une exposition rétrospective : « c’est pour moi une grande joie de réaliser la première rétrospective en France de Najia Mehadji, qui montre la trajectoire de 30 ans d’une femme artiste, qui sans discontinuer poursuit son œuvre qui trace ‘une ligne de vie’. L’œuvre de Najia témoigne d’une recherche à la fois matérielle et spirituelle rare dans l’art contemporain, et s’inscrit dans l’intérêt du Musée d’art moderne de Céret pour les artistes des cultures méditerranéennes. » L’exposition du Musée d’art moderne de Céret, du 30 juin au 4 novembre est donc un rendez- vous important pour apprécier la vitalité artistique qui anime Najia Mehadji, le parcours singulier d’une artiste femme ayant construit son œuvre en toute liberté et indépendance. Un film sur l'artiste sera réalisé par Brigitte Huault-Delannoy et présenté dans l'exposition. Avant ce rendez- vous, on pourra voir les œuvres de l’artiste à la Philharmonie de Paris, à partir du 6 avril dans le cadre de l’exposition AL MUSIQA, qui se terminera le 9 aout 2018. Najia Mehadji, Fleur de Grenade (Série Floral), 09 et 10/12/2002, 20 et 21/01/2003, craie sanguine sur papier, 121 x 80 cm, Paris, Centre Pompidou, Musée national d’art moderne/Centre de création industrielle, © Centre Pompidou, MNAM-CCI/Dist. Dist. RMN-Grand Palais / Philippe Migeat © Adagp, Paris, 2018 Catalogue d'exposition coédité par les Editions d'art Somogy. Textes de Pascal Amel, Christine Buci-Glucksmann, Nathalie Gallissot et Mohamed Rachdi. Informations pratiques & Contacts Musée d'art moderne de Céret Etablissement Public de Coopération Culturelle www.musee-ceret.com www.musee-ceret-expo.com T (33) 04 68 87 27 76 Horaires d’ouverture : Du 1er juillet au 30 septembre : ouvert tous les jours de 10 h à 19 h. À partir du 1er octobre : ouvert tous les jours de 10 h à 17 h, fermé le lundi Relations presse Agence Communication Culture Sylvia Beder Tél : +33(0)1 42 18 09 42 sylvia@sylviabeder.com Béatrice Martini Tél : +33(0)1 43 20 51 07 sbc@sylviabeder.com Julie Chateignon Assistante principale de conservation et de communication Tél : +33(0)4 68 87 27 76 julie.chateignon@musee-ceret.com
Céret
du
22
au
23
Banyuls-sur-Mer
Exposition
Publié par : RODO
Date de début : 22/09/2018
Date de fin : 23/09/2018
Descriptif :
C'est parti pour le 4ème salon 100% LEGO par Brick66 ~Sempre Jugant~ au gymnase moret de la Ville de Banyuls-sur-Mer les samedi 22 et dimanche 23 septembre 2018, de 10h00 à 18h00. Le thème de cette édition: la piraterie avec un grand diorama (8m² minimum) avec des iles, des épaves et des batailles navales !! Mais pas que, il y a aussi des créations Harry Potter, les incontournables modèles de collection Starwars, des dioramas CITY avec des trains LEGO. Le tout sur 500m² d'exposition. Un grand espace de 300m² de jeux libres attendra les visiteurs avec des milliers de briques pour joue sur place. Des concours de créations avec des petits lots sympas, le billet d'entrée inclut la participation à la tombola avec des belles boites LEGO à gagner. Et toujours les snacks à petits prix pour se régaler de hotdogs de nuggets, de frites et de crêpes maison. Prix: 0-5 ans: gratuit (accompagné d'une entrée adulte) 6-16 ans: 2€ et + de 16 ans: 4€ Venez nombreux pour vous émerveiller devant les modèles exposés et jouer toute la journée en famille. :)
10h-18h
2 €
Banyuls-sur-Mer
Octobre
du
01
au
31
Publié par : Sylviabeder
Date de début : 30/06/2018
Date de fin : 04/11/2018
Descriptif :
Au Musée d’art moderne de Céret Du 30 juin au 4 novembre 2018 Najia Mehadji expose La trace et le souffle A partir du 30 juin 2018, le Musée d’art moderne de Céret présente l’exposition « La trace et le souffle » une rétrospective de l’œuvre de l'artiste Najia Mehadji. L’exposition permettra d’embrasser l’ensemble du parcours de l’artiste franco-marocaine, et de suivre son cheminement artistique entre Orient et Occident, entre recherche picturale et symbolique. L’exposition réunira une cinquantaine de toiles, provenant de collections publiques et privées, et une centaine d’œuvres graphiques. En contrepoint, des œuvres historiques, provenant notamment du musée d’Orsay, de l’Institut du monde arabe et du musée des Arts décoratifs, souligneront l’universalité des sources d’inspiration de l’artiste. « Cette exposition au Musée d’art moderne de Céret est très importante pour moi car elle représente une étape signifiante qui montre que le chaos intérieur a été surmonté, pour suivre une trace, un souffle qui sont mes guides. Il y a une petite musique qui résonne comme un refrain au long de mes œuvres. » explique l’artiste. Najia Mehadji, Spring Dance, 2011 Acrylique sur toile, 200 x 270 cm, collection privée, © Jean-Louis Losi, © Adagp, Paris 2018 Najia Mehadji vit et travaille entre Paris et Essaouira. Elle puise dans sa double culture des thèmes choisis pour leur universalité et leur symbolique : l’architecture de la coupole qui unit les cultures, les fleurs de pivoine et de grenade, la danse des derviches ou plus récemment des Gnaouas pour la tradition orientale, le mouvement des drapés du Greco, de la danse de Loïe Fuller, de la Valse de Camille Claudel pour le versant occidental. Drapé (d'après "La Valse" de Camille Claudel), 2015 Acrylique sur toile, 167 x 145 cm, Collection privée, © Jean-louis Losi, © Adagp, Paris 2018 « Au cœur de l’œuvre de Najia Mehadji : le corps, l’éros et la mystique. Chez elle, tout acte graphique ou pictural s’enracine d’abord et avant tout dans la dynamique du corps dans ce qu’il a de plus vivant et d’animé de pulsion désirante, de plus concrètement ancré dans l’ici et maintenant du sensible, mais qui demeure sans cesse tendu vers l’ailleurs, vers l’univers suprasensible. En effet, c’est toujours à partir de son propre corps agissant sur des supports matériels, papier ou toile, que l’artiste fait naître ses créations à portée spirituelle. » Mohamed Rachdi (Artiste plasticien et commissaire d'expositions) Ces motifs abstraits, arabesques, enroulements, volutes se déploient au pastel ou à l’huile sur des tableaux de grands formats, réalisés selon une gestuelle à la fois libre et parfaitement maîtrisée, composant une oeuvre s’imposant par sa présence sensible et spirituelle. Najia Mehadji utilise des médiums aussi divers que la sanguine, la craie, la gouache, l’aquarelle, le graphite, la peinture acrylique ou encore le stick à l’huile. Elle emploie des papiers de différents formats et pratique également le mode du collage. Trois registres thématiques parcourent l’œuvre de l’artiste, qu’elle a développés au gré de ses pérégrinations artistiques : le géométrique, le végétal et le corporel, mais elle aime à se définir à travers une ligne continue, qui poursuit sa mélodie d’une création à l’autre. « Si, d’aventure, l’on cherchait à citer – parmi quelques autres - le nom propre d’une artiste contemporaine qui symbolise l’union entre l’Orient et l’Occident, c’est celui de Najia Mehadji. Franco-marocaine ou Maroco-française, née en 1950, ayant vécu son enfance et son adolescence à Paris, séjournant régulièrement à Fès dont sa famille est originaire, diplômée de l’université Paris I où elle a soutenu en 1973 son mémoire sur Paul Cézanne, diplômée de l’Ecole des Beaux-arts de Paris, elle expose dès les années 80 dans des galeries parisiennes et, à partir de 1985, décide de partager sa vie entre son atelier de Paris et celui du Maroc - près d’Essaouira, dans le pays Haha, dans un douar où elle a aménagé un ryad traditionnel. » Pascal Amel (in Monographie de Najia Mehadji, Editions Somogy 2014) Nathalie Gallissot, directrice du Musée d’art moderne de Céret, qui connaît l’œuvre de l’artiste depuis son exposition au musée des beaux-arts de Caen et pour l’avoir invitée lors d’une exposition collective en 2014, explique son choix d'une exposition rétrospective : « c’est pour moi une grande joie de réaliser la première rétrospective en France de Najia Mehadji, qui montre la trajectoire de 30 ans d’une femme artiste, qui sans discontinuer poursuit son œuvre qui trace ‘une ligne de vie’. L’œuvre de Najia témoigne d’une recherche à la fois matérielle et spirituelle rare dans l’art contemporain, et s’inscrit dans l’intérêt du Musée d’art moderne de Céret pour les artistes des cultures méditerranéennes. » L’exposition du Musée d’art moderne de Céret, du 30 juin au 4 novembre est donc un rendez- vous important pour apprécier la vitalité artistique qui anime Najia Mehadji, le parcours singulier d’une artiste femme ayant construit son œuvre en toute liberté et indépendance. Un film sur l'artiste sera réalisé par Brigitte Huault-Delannoy et présenté dans l'exposition. Avant ce rendez- vous, on pourra voir les œuvres de l’artiste à la Philharmonie de Paris, à partir du 6 avril dans le cadre de l’exposition AL MUSIQA, qui se terminera le 9 aout 2018. Najia Mehadji, Fleur de Grenade (Série Floral), 09 et 10/12/2002, 20 et 21/01/2003, craie sanguine sur papier, 121 x 80 cm, Paris, Centre Pompidou, Musée national d’art moderne/Centre de création industrielle, © Centre Pompidou, MNAM-CCI/Dist. Dist. RMN-Grand Palais / Philippe Migeat © Adagp, Paris, 2018 Catalogue d'exposition coédité par les Editions d'art Somogy. Textes de Pascal Amel, Christine Buci-Glucksmann, Nathalie Gallissot et Mohamed Rachdi. Informations pratiques & Contacts Musée d'art moderne de Céret Etablissement Public de Coopération Culturelle www.musee-ceret.com www.musee-ceret-expo.com T (33) 04 68 87 27 76 Horaires d’ouverture : Du 1er juillet au 30 septembre : ouvert tous les jours de 10 h à 19 h. À partir du 1er octobre : ouvert tous les jours de 10 h à 17 h, fermé le lundi Relations presse Agence Communication Culture Sylvia Beder Tél : +33(0)1 42 18 09 42 sylvia@sylviabeder.com Béatrice Martini Tél : +33(0)1 43 20 51 07 sbc@sylviabeder.com Julie Chateignon Assistante principale de conservation et de communication Tél : +33(0)4 68 87 27 76 julie.chateignon@musee-ceret.com
Céret
du
20
au
31
Saint-André
Famille - enfants
Publié par : Ferme66
Date de début : 20/10/2018
Date de fin : 04/11/2018
Descriptif :
L’évènement tant attendu « La Fête de la Citrouille » se rapproche à grands pas pour les vacances d’octobre. Du Samedi 21 Octobre au Dimanche 05 Novembre, venez partager un moment agréable en famille. Ne manquez pas ce rendez-vous d’automne ! Venez-vous amusez à creuser des citrouilles et vous promener dans notre Ferme décorée aux couleurs de la saison. Les enfants pourront rapporter leurs citrouilles pour décorer le jardin ou récoltez des bonbons. Bonne humeur et créativité seront au rendez-vous. Atelier à réserver à l’accueil de la ferme à 14h30 et 15h30 (sous réserve de participants). Prix d’entrée habituel + 2 euros en supplément par enfant pour l’atelier. Après l’atelier citrouille , et afin de profiter de cette belle arrière-saison, des plaisirs et saveurs de l'automne, la ferme de découverte organise les Castanyades tous les jours à partir de 17H00 Chaque enfant recevra 150 g de châtaignes qu'il fera griller (sous la supervision de ses parents) et pourra les déguster en famille.
14H30
Saint-André
Novembre
du
01
au
04
Publié par : Sylviabeder
Date de début : 30/06/2018
Date de fin : 04/11/2018
Descriptif :
Au Musée d’art moderne de Céret Du 30 juin au 4 novembre 2018 Najia Mehadji expose La trace et le souffle A partir du 30 juin 2018, le Musée d’art moderne de Céret présente l’exposition « La trace et le souffle » une rétrospective de l’œuvre de l'artiste Najia Mehadji. L’exposition permettra d’embrasser l’ensemble du parcours de l’artiste franco-marocaine, et de suivre son cheminement artistique entre Orient et Occident, entre recherche picturale et symbolique. L’exposition réunira une cinquantaine de toiles, provenant de collections publiques et privées, et une centaine d’œuvres graphiques. En contrepoint, des œuvres historiques, provenant notamment du musée d’Orsay, de l’Institut du monde arabe et du musée des Arts décoratifs, souligneront l’universalité des sources d’inspiration de l’artiste. « Cette exposition au Musée d’art moderne de Céret est très importante pour moi car elle représente une étape signifiante qui montre que le chaos intérieur a été surmonté, pour suivre une trace, un souffle qui sont mes guides. Il y a une petite musique qui résonne comme un refrain au long de mes œuvres. » explique l’artiste. Najia Mehadji, Spring Dance, 2011 Acrylique sur toile, 200 x 270 cm, collection privée, © Jean-Louis Losi, © Adagp, Paris 2018 Najia Mehadji vit et travaille entre Paris et Essaouira. Elle puise dans sa double culture des thèmes choisis pour leur universalité et leur symbolique : l’architecture de la coupole qui unit les cultures, les fleurs de pivoine et de grenade, la danse des derviches ou plus récemment des Gnaouas pour la tradition orientale, le mouvement des drapés du Greco, de la danse de Loïe Fuller, de la Valse de Camille Claudel pour le versant occidental. Drapé (d'après "La Valse" de Camille Claudel), 2015 Acrylique sur toile, 167 x 145 cm, Collection privée, © Jean-louis Losi, © Adagp, Paris 2018 « Au cœur de l’œuvre de Najia Mehadji : le corps, l’éros et la mystique. Chez elle, tout acte graphique ou pictural s’enracine d’abord et avant tout dans la dynamique du corps dans ce qu’il a de plus vivant et d’animé de pulsion désirante, de plus concrètement ancré dans l’ici et maintenant du sensible, mais qui demeure sans cesse tendu vers l’ailleurs, vers l’univers suprasensible. En effet, c’est toujours à partir de son propre corps agissant sur des supports matériels, papier ou toile, que l’artiste fait naître ses créations à portée spirituelle. » Mohamed Rachdi (Artiste plasticien et commissaire d'expositions) Ces motifs abstraits, arabesques, enroulements, volutes se déploient au pastel ou à l’huile sur des tableaux de grands formats, réalisés selon une gestuelle à la fois libre et parfaitement maîtrisée, composant une oeuvre s’imposant par sa présence sensible et spirituelle. Najia Mehadji utilise des médiums aussi divers que la sanguine, la craie, la gouache, l’aquarelle, le graphite, la peinture acrylique ou encore le stick à l’huile. Elle emploie des papiers de différents formats et pratique également le mode du collage. Trois registres thématiques parcourent l’œuvre de l’artiste, qu’elle a développés au gré de ses pérégrinations artistiques : le géométrique, le végétal et le corporel, mais elle aime à se définir à travers une ligne continue, qui poursuit sa mélodie d’une création à l’autre. « Si, d’aventure, l’on cherchait à citer – parmi quelques autres - le nom propre d’une artiste contemporaine qui symbolise l’union entre l’Orient et l’Occident, c’est celui de Najia Mehadji. Franco-marocaine ou Maroco-française, née en 1950, ayant vécu son enfance et son adolescence à Paris, séjournant régulièrement à Fès dont sa famille est originaire, diplômée de l’université Paris I où elle a soutenu en 1973 son mémoire sur Paul Cézanne, diplômée de l’Ecole des Beaux-arts de Paris, elle expose dès les années 80 dans des galeries parisiennes et, à partir de 1985, décide de partager sa vie entre son atelier de Paris et celui du Maroc - près d’Essaouira, dans le pays Haha, dans un douar où elle a aménagé un ryad traditionnel. » Pascal Amel (in Monographie de Najia Mehadji, Editions Somogy 2014) Nathalie Gallissot, directrice du Musée d’art moderne de Céret, qui connaît l’œuvre de l’artiste depuis son exposition au musée des beaux-arts de Caen et pour l’avoir invitée lors d’une exposition collective en 2014, explique son choix d'une exposition rétrospective : « c’est pour moi une grande joie de réaliser la première rétrospective en France de Najia Mehadji, qui montre la trajectoire de 30 ans d’une femme artiste, qui sans discontinuer poursuit son œuvre qui trace ‘une ligne de vie’. L’œuvre de Najia témoigne d’une recherche à la fois matérielle et spirituelle rare dans l’art contemporain, et s’inscrit dans l’intérêt du Musée d’art moderne de Céret pour les artistes des cultures méditerranéennes. » L’exposition du Musée d’art moderne de Céret, du 30 juin au 4 novembre est donc un rendez- vous important pour apprécier la vitalité artistique qui anime Najia Mehadji, le parcours singulier d’une artiste femme ayant construit son œuvre en toute liberté et indépendance. Un film sur l'artiste sera réalisé par Brigitte Huault-Delannoy et présenté dans l'exposition. Avant ce rendez- vous, on pourra voir les œuvres de l’artiste à la Philharmonie de Paris, à partir du 6 avril dans le cadre de l’exposition AL MUSIQA, qui se terminera le 9 aout 2018. Najia Mehadji, Fleur de Grenade (Série Floral), 09 et 10/12/2002, 20 et 21/01/2003, craie sanguine sur papier, 121 x 80 cm, Paris, Centre Pompidou, Musée national d’art moderne/Centre de création industrielle, © Centre Pompidou, MNAM-CCI/Dist. Dist. RMN-Grand Palais / Philippe Migeat © Adagp, Paris, 2018 Catalogue d'exposition coédité par les Editions d'art Somogy. Textes de Pascal Amel, Christine Buci-Glucksmann, Nathalie Gallissot et Mohamed Rachdi. Informations pratiques & Contacts Musée d'art moderne de Céret Etablissement Public de Coopération Culturelle www.musee-ceret.com www.musee-ceret-expo.com T (33) 04 68 87 27 76 Horaires d’ouverture : Du 1er juillet au 30 septembre : ouvert tous les jours de 10 h à 19 h. À partir du 1er octobre : ouvert tous les jours de 10 h à 17 h, fermé le lundi Relations presse Agence Communication Culture Sylvia Beder Tél : +33(0)1 42 18 09 42 sylvia@sylviabeder.com Béatrice Martini Tél : +33(0)1 43 20 51 07 sbc@sylviabeder.com Julie Chateignon Assistante principale de conservation et de communication Tél : +33(0)4 68 87 27 76 julie.chateignon@musee-ceret.com
Céret
du
01
au
04
Saint-André
Famille - enfants
Publié par : Ferme66
Date de début : 20/10/2018
Date de fin : 04/11/2018
Descriptif :
L’évènement tant attendu « La Fête de la Citrouille » se rapproche à grands pas pour les vacances d’octobre. Du Samedi 21 Octobre au Dimanche 05 Novembre, venez partager un moment agréable en famille. Ne manquez pas ce rendez-vous d’automne ! Venez-vous amusez à creuser des citrouilles et vous promener dans notre Ferme décorée aux couleurs de la saison. Les enfants pourront rapporter leurs citrouilles pour décorer le jardin ou récoltez des bonbons. Bonne humeur et créativité seront au rendez-vous. Atelier à réserver à l’accueil de la ferme à 14h30 et 15h30 (sous réserve de participants). Prix d’entrée habituel + 2 euros en supplément par enfant pour l’atelier. Après l’atelier citrouille , et afin de profiter de cette belle arrière-saison, des plaisirs et saveurs de l'automne, la ferme de découverte organise les Castanyades tous les jours à partir de 17H00 Chaque enfant recevra 150 g de châtaignes qu'il fera griller (sous la supervision de ses parents) et pourra les déguster en famille.
14H30
Saint-André
du
24
au
25
Montescot
Animation
Publié par : Django
Date de début : 24/11/2018
Date de fin : 25/11/2018
Descriptif :
Karaoké Montescot en fête Organise le samedi 24 novembre à partir de 19h30 une soirée dîner, Karaoké Animé par le groupe BORSALINO Concours du meilleur chanteur Dîner 15 € Entrée ,plat ,dessert ,apéritif,vin et café compris Inscriptions souhaitées pour le 17 novembre au plus tard Venez nombreux en famille ou entre amis Ambiance garantie Informations et réservations 06 26 26 36 14 ou 07 71 20 80 94 Ou chez Henri boucherie du village
19h30
15 €
Montescot
Décembre